23 avril 2024
Livres Bible

Apocalypse

Introduction :

Jean, l’auteur du dernier livre de la Bible, présente ici une série d’événements que Jésus-Christ lui a révélés (1.1-2); il raconte ce qu’il a vu après avoir été « saisi par l’Esprit Saint » (1.10). Au moment où il écrit son livre, il se trouve dans la petite île de Patmos, à l’ouest de l’Asie Mineure (aujourd’hui la Turquie d’Asie); il s’y trouve exilé parce qu’il a prêché l’Évangile (1.9), à une période où l’empereur romain persécutait les communautés chrétiennes. Il écrit pour sept Églises d’Asie Mineure, situées dans la région où se trouve actuellement le port turc d’Izmir (Smyrne).

le livre et son contenu :

Si les chrétiens sont persécutés, c’est parce qu’ils ne reconnaissent qu’un seul Seigneur, Jésus-Christ. Dans ce temps troublé, Jean leur écrit pour fortifier leur foi et leur espérance. Son livre se compose en grande partie de visions et de révélations exprimées dans un langage symbolique et imagé, que les croyants, familiers de l’Ancien Testament, pouvaient plus facilement comprendre, alors qu’il restait mystérieux pour les autres. Les visions que Jean décrit sont variées mais reprennent les mêmes thèmes. L’interprétation de leurs détails diffère beaucoup selon les commentateurs, mais l’affirmation centrale du livre est claire: en opposition au triomphe momentané des forces du mal, la victoire totale et définitive sera remportée, pour Dieu et pour les siens, par Jésus-Christ, le seul Seigneur.

Jean commence par se présenter comme le messager du Christ ressuscité (1.1-8).

– Dans la première partie de son message, il rapporte les circonstances de sa première vision, au cours de laquelle Jésus le charge d’écrire des lettres aux sept Églises d’Asie Mineure (1.9-3.22).

– Puis Jean se voit transporté au ciel, où des visions successives s’offrent à lui: la cour céleste, adorant Dieu et Jésus-Christ (chap. 4-5); le livre et ses sept sceaux (6.1-8.1); les sept trompettes (8.2-11.19); le dragon et les deux bêtes (12.1-13.18); l’Agneau et les 144 000 rachetés, le jugement annoncé par des anges (14.1-20); les sept coupes de la colère de Dieu (15.1-16.21); la destruction de Babylone, la défaite de la bête, du faux prophète et du diable (17.1-20.10); le nouveau ciel, la nouvelle terre et la nouvelle Jérusalem (21.1-22.5). Le livre s’achève sur un avertissement solennel et sur la promesse du Ressuscité: « Je viens bientôt » (22.6-21).

Conclusion :

Les lecteurs d’aujourd’hui comprendront mieux ce livre difficile s’ils ne cherchent pas les détails d’un avenir catastrophique. L’intention de l’auteur n’est pas de faire peur aux croyants, mais de leur donner du courage dans les temps difficiles. Les visions de l’Apocalypse sont destinées à leur faire saisir toutes les conséquences de l’oeuvre du Christ et de sa résurrection pour le présent et l’avenir des siens.

Société biblique française © 1997