27 février 2024
Livres Bible

Galates

Introduction :

Au troisième siècle avant Jésus-Christ, des Celtes gaulois s’étaient avancés jusqu’en Asie Mineure (aujourd’hui la Turquie d’Asie) et s’y étaient établis. Leurs descendants, les Galates, occupaient la région proche de l’actuelle ville d’Ankara. Certains furent gagnés à l’Évangile par l’apôtre Paul lors de son deuxième et de son troisième voyage missionnaire (Act 16.6 et 18.23). Mais l’apôtre fut suivi par d’autres visiteurs. Ces derniers enseignaient que les chrétiens d’origine non juive devaient se soumettre à la loi juive et en particulier se faire circoncire. Pour Paul, cette exigence était contraire au véritable Évangile de Jésus-Christ: elle plaçait les chrétiens galates dans une situation d’esclavage spirituel. Quand il apprit – probablement à Éphèse – que ceux-ci semblaient accepter le message de ses adversaires, il leur écrivit cette lettre passionnée.

le livre et son contenu :

Pour ramener ses frères à la seule ” Bonne Nouvelle “, Paul procède en trois temps:
– Il évoque d’abord ses expériences personnelles: sa conversion; l’accord qu’il obtint de l’Église de Jérusalem (les chrétiens d’origine non juive ne seraient pas soumis à la loi juive); son différend avec l’apôtre Pierre sur l’application de cette décision. Paul défend son autorité d’apôtre, en insistant sur le fait que cette charge lui a été confiée par le Seigneur (chap. 1-2).
– En s’appuyant sur des textes de l’Ancien Testament il explique qu’on ne trouve pas le salut en se soumettant à la loi juive mais seulement en croyant en Jésus-Christ (chap. 3-4).
– Il termine par un pressant appel à vivre librement sous la conduite de l’Esprit de Dieu, car l’Esprit produit en l’homme toutes sortes de nouvelles dispositions, en premier l’amour (chap. 5-6).

Conclusion :

Chaque Église, chaque chrétien doit entendre cet appel et y répondre du fond du coeur, afin d’être libéré de tout esclavage.

Société biblique française © 1997