La solitude

Lisons le Psaume Chapitre 102, versets 1 à 7 :

1. Prière d’un malheureux, lorsqu’il est abattu et qu’il répand sa plainte devant l’Éternel. Éternel, écoute ma prière, Et que mon cri parvienne jusqu’à toi! 2. Ne me cache pas ta face au jour de ma détresse! Incline vers moi ton oreille quand je crie! Hâte-toi de m’exaucer! 3. Car mes jours s’évanouissent en fumée, Et mes os sont enflammés comme un tison. 4. Mon cœur est frappé et se dessèche comme l’herbe; J’oublie même de manger mon pain. 5. Mes gémissements sont tels Que mes os s’attachent à ma chair. 6 . Je ressemble au pélican du désert, Je suis comme le chat-huant des ruines;
7
. Je n‘ai plus de sommeil, et je suis comme l’oiseau solitaire sur un toit.

Êtes-vous seul? Il y a beaucoup de personnes seules aujourd’hui. L’INSEE montre qu’un Français sur sept vit seul. Depuis 1942, le chiffre a doublé.

La solitude est un vrai problème dans notre société moderne. Il touche tous les âges. On peut être un vieillard et passer 10 ans à l’hospice sans visite. On peut mourir seul dans son appartement, mangé par son chien sans que personne ne s’en rende compte. Un enfant peut connaître la solitude surtout lorsque celui-ci perd un parent ou connaît un divorce. Il éprouvera à ce moment-là un grand sentiment de solitude. Il frappe même les plus fortunés, les plus «adulés» : Le 3 Mai 1987, la chanteuse Dalida mettait fin à ses jours. Malgré l’amour de son public, elle ne supportait plus la solitude. Elle avait besoin de son public. « La vie m’est devenue insupportable! », dira t-elle.

La solitude est un problème de dimension intérieure. Il est donc plus difficile à régler qu’un problème d’argent, de travail…

La tristesse de la solitude due à la séparation causée par la mort :

Jamais autant que lors d’un deuil, on peut ressentir ce sentiment de détresse. Deux fois, la Bible nous rapporte l’attitude de Jésus assistant à un enterrement. Elle nous décrit sa compassion et sa sollicitude auprès de ceux qui perdaient un proche. Il nous est dit que « Jésus fondit en larmes ».

J’ai assisté un jour à un enterrement singulier, celui d’un croyant. Aucun membre de sa famille, pas un ami! Les seuls personnes présentes étaient ses «frères et sœurs», les membres de son église. «Dieu donne un foyer à ceux qui sont solitaires» (Psaume Chapitre 66, versets 6 et 7). Si vous vous tournez vers Christ, vous entrerez dans la famille de Dieu.

Le chrétien n’est pas accablé à l’excès lorsqu’il perd un être bien-aimé. En effet, Jésus a déclaré à une femme qui venait de perdre son frère : « Je suis la résurrection et la vie. Celui qui croit en moi vivra, quand même il serait mort; et quiconque vit et croit en moi ne mourra pas à toujours.! » Sans Dieu, il n’y a pas d’espérance de se revoir mais les chrétiens sont consolés par Jésus: Nous ressusciterons avec Jésus-Christ lors de sa venue et nous retrouverons les nôtres qui Lui ont appartenu!

Les méfaits de la solitude :

A une époque, je disais (dans mon ignorance) à ma femme : « Je pourrais vivre seul ». Derrière les solitaires , il y a beaucoup d’orgueil, d’égoïsme, d’autosuffisance.

Nous sommes un être complexe dont nous ne comprenons pas le fonctionnement! Dieu seul, qui nous connaît, sait qu’«il n’est pas bon que l’homme soit seul» (Genèse Chapitre 2 verset 18). Il est à noter dans ce passage de la Bible qu’en plus de Sa présence, Dieu a aussi donné à Adam une épouse.

Les gens qui refusent la solitude :

Vous avez des gens qui refusent de se retrouver un instant seul. Blaise Pascal disait que  » l’homme ne supporte pas de se retrouver seul entre quatre murs de peur d’être forcé à penser à l’existence de Dieu. » Alors, ils s’étourdissent pour tenter d’échapper à Dieu, aux mauvais choix de leur vie avec les conséquences qu’ils entraînent. Vous pouvez être entourés de beaucoup de personnes, sortir en boîte ou être au milieu d’une foule dans un stade mais néanmoins pleurer en rentrant chez vous tant vous vous sentez seul!

Un jour, dans un supermarché, j’ai entendu un texte de France Gall qui disait : » On dort les uns contre les autres, on vit les uns avec les autres, on se comprend, on se console; mais au bout du compte, on se rend compte qu’on est toujours tout seul au monde. » C’est peut-être ce que vous ressentez !

Les raisons de ce sentiment de solitude :

La solitude due à la souffrance :

Peu de gens aiment se trouver au chevet d’un malade. L’homme de l’évangile de Jean (Chapitre 5, versets 1 à 9) a déclaré à Jésus : « je n’ai personne ». La maladie avait éloigné tous les proches et les amis de cet homme. Jésus s’est singularisé. Il est allé vers lui, l’a guéri. Jésus a rencontré dans d’autres circonstances un mendiant aveugle laissé au bord du chemin. Lorsque Jésus lui a rendu la vue, il s’est joint à Ses disciples et l’a suivi sur le chemin.

Jésus deviendra votre ami si vous venez à Lui et si vous Le laissez entrer dans votre existence. La Bible nous déclare qu’Il devient notre frère et Dieu notre père si nous nous tournons vers Lui. Il nous a promis que nous ne serons jamais seuls : « Je suis avec vous tous les jours » (Matthieu Chapitre 28 verset 20)

La solitude du péché :

Méditons ensemble Luc Chapitre 15, verset 11 :

11. Il dit encore: Un homme avait deux fils. 12. Le plus jeune dit à son père: « Mon père, donne-moi la part de bien qui doit me revenir ». Et le père leur partagea son bien. 13. Peu de jours après, le plus jeune fils, ayant tout ramassé, partit pour un pays éloigné, où il dissipa son bien en vivant dans la débauche. 14. Lorsqu’il eut tout dépensé, une grande famine survint dans ce pays, et il commença à se trouver dans le besoin. 15. Il alla se mettre au service d’un des habitants du pays, qui l’envoya dans ses champs garder les pourceaux. 16. Il aurait bien voulu se rassasier des carouges que mangeaient les pourceaux, mais personne ne lui en donnait. 17. Etant rentré en lui-même, il se dit: « Combien de mercenaires chez mon père ont du pain en abondance, et moi, ici, je meurs de faim! 18. Je me lèverai, j’irai vers mon père, et je lui dirai: Mon père, j’ai péché contre le ciel et contre toi, 19. je ne suis plus digne d’être appelé ton fils; traite-moi comme l’un de tes mercenaires ». 20. Et il se leva, et alla vers son père. Comme il était encore loin, son père le vit et fut ému de compassion, il courut se jeter à son cou et le baisa. 21. Le fils lui dit : « Mon père, j’ai péché contre le ciel et contre toi, je ne suis plus digne d’être appelé ton fils ». 22. Mais le père dit à ses serviteurs : « Apportez vite la plus belle robe, et l’en revêtez; mettez-lui un anneau au doigt, et des souliers aux pieds. 23. Amenez le veau gras, et tuez-le. Mangeons et réjouissons-nous; 24. car mon fils que voici était mort, et il est revenu à la vie; il était perdu, et il est retrouvé.» 

Jésus donne ici une définition du péché. C’est l’éloignement volontaire de Dieu. Voilà la raison profonde du sentiment de solitude!

Ce jeune garçon a voulu connaître la liberté en quittant son foyer. Tant qu’il a eu de l’argent, il a eu des copains. Mais un jour, il s’est retrouvé seul et là, dans sa misère, a pensé à son père. Dans votre solitude, vous arrive t-il de penser à Dieu, à votre vie faite sans Lui ou continuez-vous à refuser son existence? Le biologiste athée Jacques Monod a écrit ceci: « L’homme sait enfin qu’il est seul dans l’Univers d’où il a émergé par hasard…» C’est tout à fait différent du Psaume 8 où l’on voit un homme s’étonner avec émerveillement que Dieu se soucie de lui, s’intéresse à lui: 3. Quand je contemple les cieux, ouvrage de tes mains, La lune et les étoiles que tu as créées : 4. Qu’est-ce que l’homme, pour que tu te souviennes de lui? Et le fils de l’homme, pour que tu prennes garde à lui? 5. Tu l’as fait de peu inférieur à Dieu…

Ce n’est pas l’intention de Dieu que vous soyez seuls! Luc Chapitre 15 ne nous montre pas qu’un jeune homme solitaire, perdu, mais il nous révèle un Dieu qui le recherche. Il cherche Zachée, ce paria de la société de l’époque car Il veut entrer dans sa vie. Il recherche une femme habitant la région de Samarie, une femme qui s’était marié cinq fois et n’avait pas trouvé Celui qui remplit notre existence par Sa présence. Blaise Pascal a écrit: «Il y a un vide en forme de Dieu dans le cœur de chaque homme qui ne peut être rempli par aucune chose qui ait été créée mais seulement par Dieu, le Créateur, qui s’est fait connaître aux hommes par Jésus.”

Vous n’avez pas voulu de Dieu ; vous avez pris en main votre destinée en rejetant toutes les lois de Dieu contenues dans la Bible. Comme ce jeune, vous vous arrêtez pour faire le bilan et constatez avec tristesse où cela vous a mené. Est-il possible de se tourner vers votre Créateur dans l’état misérable où vous vous trouvez? Revenez à Dieu tels que vous êtes! Dieu est votre père, quelqu’un de proche! Quand nous venons à Dieu, nous avons dans notre cœur le sentiment de retrouver Celui qui nous manquait car l’Écriture déclare que «nous sommes de sa race»!

Un cri étrange!

Matthieu Chapitre 27, verset 46 : Vers la neuvième heure, Jésus s’écria d’une voix forte: Eli, Eli, lama sabachthani? , c’est-à-dire: Mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m’as-tu abandonné?

Quelque chose de mystérieux est arrivé. Aucun théologien ne l’explique! Sur la Croix, Jésus meurt pour vous et moi! Dieu séparé de Dieu! Il prenait nos péchés et subissait notre condamnation.

Reconnaissez devant Dieu que ce sont vos péchés qui ont ôté la vie au Fils de Dieu ! Détournez-vous en ! Prenez la décision de vous tourner vers Dieu et de Lui donner votre vie !

La solitude de la décision :

Luc Chapitre 14, verset 26 : Si quelqu’un vient à moi, et s’il ne me préfère pas à son père, sa mère, sa femme, ses enfants, ses frères, et ses sœurs, et même sa propre vie, il ne peut être mon disciple.

Il faut accepter d’être « tout seul », incompris face à la décision la plus importante de votre existence. Il se peut que votre conversion amène des membres de votre famille à vous désapprouver, des amis à se détourner de vous.

Êtes-vous prêts à payer ce prix par amour pour Celui qui a donné sa vie pour vous?