20 juillet 2024
Livres Bible

Ezéchiel

Ézéchiel, un prêtre du temple de Jérusalem, fait partie des Israélites déportés à Babylone en 597 avant J.-C., après la première prise de Jérusalem par Nabuchodonosor. Environ quatre ans plus tard, Dieu l’appelle à devenir son prophète. De la terre d’exil, Ézéchiel adresse alors des paroles d’avertissement à la fois aux Juifs déportés en Babylonie et à ceux qui sont restés à Jérusalem. Après la chute de Jérusalem et la destruction du temple en 587 avant J.-C., il y ajoute des paroles de consolation et d’espérance.

Le livre d’Ézéchiel comprend quatre grandes parties: – La première est constituée de reproches et de menaces adressés aux Israélites avant le second siège de Jérusalem (chap. 1-24). – La deuxième annonce que le jugement de Dieu s’exercera également sur les peuples étrangers qui ont trompé et opprimé Israël (chap. 25-32). – La troisième partie, composée de paroles prononcées après la chute de Jérusalem en 587 avant J.-C., comporte essentiellement un message de réconfort pour le peuple d’Israël (chap. 33-39). – La quatrième partie décrit le temple futur dont le prophète a eu la vision (chap. 40-48).

Ézéchiel est inspiré par de nombreuses visions et il illustre fréquemment sa prédication en accomplissant des actes qui ont valeur symbolique. En tant que prêtre il accorde une très grande importance au temple, mais il affirme que la présence de Dieu, loin d’être liée au sanctuaire de Jérusalem, peut être active même en Babylonie (11.16 par exemple). En déclarant que chaque individu est responsable de ses propres actes (chap. 18), il rompt avec la tradition israélite attachée à l’idée de responsabilité collective. Il insiste donc sur le renouvellement de la vie personnelle, mais il annonce aussi que le peuple de Dieu, restauré par une sorte de résurrection (chap. 37), sera ramené dans son pays (11.14-20; 36.1-38).

Société biblique française © 1997