28 février 2024
Témoignages

Malika

Je suis née dans une famille dont la maman est chrétienne et le papa musulman.
Malgré sa religion, mon père avait un gros problème avec l’alcool. Cela engendrait de nombreuses disputes à la maison et une grande crainte remplissait mon cœur.

Toute jeune, j’ai entendu parler de Jésus, de son amour et que l’on pouvait se confier en Lui. Alors dans ces moments de trouble, je Lui remettais ces tempêtes et celles-ci cessaient.
J’ai grandi dans cette ambiance difficile mais Jésus m’a toujours gardée et répondue.
Un jour, mon père, qui était contre l’Evangile, m’a défendu de continuer à me rendre aux réunions de l’église où l’on annonçait la Parole de Dieu; ce que je fis avec une très grande tristesse. Jamais cependant je n’ai douté qu’un jour je pourrai continuer à vivre ma foi et retourner aux réunions.

C’est à 17 ans que ce retour put se faire. Je pris alors l’engagement de suivre Dieu toute ma vie et de Lui être fidèle comme Il l’est envers moi.

Pourtant, pendant toutes ces années, il est vrai que j’ai aimé Christ mais avec une haute opinion de moi-même. Je veux dire, par là, que je ne me sentais pas “sale”. Je ne vivais pas dans le péché: je ne fumais pas, je ne buvais pas; bref, j’étais “quelqu’un de bien” finalement.

Combien j’avais besoin de réaliser la laideur de mon coeur! Le Seigneur m’a conduite dans cette voie et j’ai pu vraiment prendre conscience que, loin d’être parfaite, j’étais une pécheresse. Ce sont mes péchés qui ont conduit mon Sauveur à mourir sur la croix! Je sais maintenant que, grâce à son oeuvre parfaite et à son grand amour pour moi, un jour je serai près de Lui pour l’Eternité.

C’est pourquoi je vous invite à laisser Jésus entrer dans votre coeur et à lui faire confiance.