20 juillet 2024
Témoignages

Eddy

Je suis issu d’une famille originaire du Togo, où la religion catholique et l’animisme (culte des ancêtres et vaudou) cohabitent. Baptisé bébé comme beaucoup de monde, j’ai fait mon catéchisme et ma première communion. J’avais, enfant, la conviction que Dieu existait mais qu’il était très loin des hommes et de moi en particulier.

En grandissant, j’ai laissé de côté toute pratique religieuse tout en ayant de plus en plus de questions par rapport à la mort et ce qu’il y a après. Je ne trouvais pas beaucoup de sens à ma vie.

En échec scolaire, manquant beaucoup d’assurance, et plutôt complexé, j’ai cherché dans le sport le moyen de m’affirmer. Puis je me suis intéressé aux arts martiaux et aux philosophies orientales et occultes. Elles parlaient de forces et de puissances qu’on pouvait acquérir par une certaine pratique. Mais au lieu de m’apporter ce que je recherchais, notamment des réponses à mes questions existentielles et l’acquisition de plus d’assurance et de force, je suis tombé dans une profonde détresse… au point d’en perdre la raison et d’être hospitalisé quelques temps à l’hôpital psychiatrique. A ce moment-là, personne n’avait réussi à soulager ma détresse; ni ma famille, ni les médecins, ni mes amis. Tous mes proches ont d’ailleurs beaucoup souffert de cette situation.
Après une période de convalescence et un traitement lourd, je suis retourné en cours pour au final redoubler mon année scolaire.
C’est à ce moment que mes parents ont décidé que ma mère et moi irions passer les grandes vacances au Togo.
Au Togo, nous avons été accueillis et hébergés par ma tante qui était chrétienne depuis plusieurs années. Dans la maison familiale, il y avait aussi une autre tante et son fils tous les deux chrétiens. Ils nous ont parlé de l’Évangile comme nous n’en avions jamais entendu parler. Ils avaient une vie épanouie et vivaient leur foi avec ferveur et simplicité. Ils nous ont emmenés à l’Eglise ou un pasteur, après avoir annoncé l’Evangile, a fait un appel pour ceux qui voulaient donner leur vie à Jésus. J’ai répondu à l’appel pensant que Jésus pouvait me libérer. En effet, je me sentais lié intérieurement depuis quelques mois.
Des croyants et leur pasteur ont ensuite prié et jeuné pour moi au Nom du Seigneur Jésus-Christ pendant plusieurs jours ; avant que je ne connaisse la délivrance: j’ai retrouvé la liberté intérieure que j’avais perdue en m’ intéressant aux philosophies orientales et occultes. J’ai été délivré totalement de puissances ténébreuses qui œuvraient à ma destruction.
Ma vie par la suite n’a plus été la même, j’ai compris que ma vie loin de Dieu m’avait conduit dans la ruine morale, psychique et spirituelle et que le Seigneur Jésus avait pris et payé pour toutes mes fautes en mourant sur la Croix du Calvaire. En croyant qu’il était mort à cause de moi, en reconnaissant et en confessant mes péchés, j’ai reçu la certitude de son pardon et il m’a donné sa vie.
Je n’ai plus peur de la mort car il a sauvé mon âme et il me donne sa paix et sa joie constamment. Il conduit ma vie et me parle par sa parole la Bible. Je sais que je peux lui faire confiance. Ce qu’il a fait pour moi personne d’autre n’a pu le faire car « Ce qui est impossible aux hommes est possible à Dieu »!
Gloire à son nom!