1 octobre 2023
Témoignages

Sébastien

Je suis né dans une famille de tradition catholique mais non pratiquante.
Ce n’est qu’à l’âge de 7 ans que j’ai appris l’existence d’un Dieu.
C’est à cet âge que mes parents ont voulu m’inscrire au catéchisme afin de suivre la tradition.

Je ne peux pas dire que j’ai subi la religion , bien au contraire, ayant appris que Dieu existait, j’ai voulu de tout mon cœur savoir qui Il était. Mais aucune de mes questions ne put trouver réponse auprès de la religion catholique.
Néanmoins je continuais à chercher Dieu par le biais de cette religion.
Tout en suivant avec fidélité celle-ci, il y avait toujours au fond de mon cœur cette peur et même cette angoisse quant à la mort, au diable et ses démons.
Il n’y avait pas un soir où je me couchais dans la paix et la tranquillité.
Plus je suivais la religion, plus cette peur grandissait et mes questions ne trouvèrent toujours pas de réponses.
Je me rappelle que je ne comprenais pas pourquoi on avait laissé Jésus mourir sur cette croix et même, dans mon orgueil religieux, je pensais que si l’occasion m’avait été donnée, j’ aurais pu empêcher cette immense injustice. Mais ce n’était pas comprendre cette grande et glorieuse œuvre!!
J’ai grandi et, tout en conservant de l’intérêt pour Dieu, le péché prenait de plus en plus de place dans mon existence. J’ai vécu ce que la Bible dit : j’étais devenu esclave de ce qui avait triomphé de moi.
Mais un événement a changé ma vie et, plus tard, j’ai réalisé que cela était la démonstration que Dieu me cherchait et voulait me sauver:
J’étais endormi lorsque mon rêve s’est brusquement interrompu et un ange m’est apparu.
A l’époque et même plus tard je ne savais pas que c’était un ange car alors je croyais rêver, mais celui-ci m’a simplement posé une question: « Veux-tu venir au Seigneur? »
Dans mon rêve, j’ai instantanément répondu oui et ce oui a tout changé dans ma vie.
Quelques jours ou semaines plus tard, j’ai été invité à une réunion où l’on apporte la bonne nouvelle de l’Évangile. J’y suis allé et j’ai, dans un premier temps, été convaincu de la présence de Dieu mais aussi de l’amour que ces chrétiens se portaient les uns pour les autres.
J’ai pris aussi conscience que la mort de Jésus sur la croix a été nécessaire parce que, sans la mort de Jésus à la croix, il ne pouvait y avoir de salut.
Pourquoi? Parce que j’étais pécheur; ce qui avait triomphé de moi, c’était mon péché et seul Jésus a pu briser mes chaînes.
Aujourd’hui je sais que je lui appartiens. Jésus m’a libéré de la peur de la mort et je sais que, si je venais à mourir, je rejoindrais mon sauveur.
Il n’est pas de vie plus belle que celle que nous connaissons auprès de Dieu. Il n’est pas de plus grand amour que celui de Dieu. Il a vraiment changé ma vie , chose que ni la religion, ni mes efforts, ni ma propre volonté n’ont pu le faire.